Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Newsletter | Plan | Horaires | Contacts |

Denier
Paroisse Saint-Pierre de Montrouge
82 avenue du Général Leclerc
Paris 14e
Métro : Alésia
Adresse postale
9 passage Rimbaut
01 43 95 41 00
st.pierre.montrouge@free.fr
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Edito « EST-IL PERMIS OU PAS ?

EST-IL PERMIS OU PAS ?

Toujours et partout, tout homme se pose cette question du permis et du défendu, mais il le fait dans le contexte d’une civilisation et d’une culture particulière.
Dans les sociétés traditionnelles, les personnes "référentes", parents, clergé, magistrats, enseignants ont mission de redire le permis et le défendu. Ce fut le cas pour les papous, patagons, aztèques comme pours les juifs, les romains et les autres.
Depuis quelques temps, dans nos sociétés "modernes" chacun prétend évoluer en fonction de ce qu’il ressent, de ses "propres valeurs", de ce qu’il tire de lui-même, de ce par quoi il est attiré... bien souvent sans Dieu et sans l’autre.
Mais, tous nous orientons et modérons nos actions par désir d’une bonne réputation et par crainte de la réprobation. Chacun a son égo, mais comme tous vivent ensemble, la liberté de chacun est limitée par celle des autres qui ont le droit aussi d’exister.
Si personne n’a plus le pouvoir d’interdire quoi que ce soit à personne, c’est bien à chacun qu’il incombe désormais de se restreindre pour favoriser l’épanouissement de l’autre comme de soi-même.
A supposer que ni Dieu ni César n’aient plus d’autorité pour intervenir, nous pouvons néanmoins les connaître, les respecter, voire les aimer. Alors nous respecterons quand même certaines règles, non comme entraves à notre libre arbitre, mais comme chemin de véritable libération : non pour passer "comme quelqu’un de bien" aux yeux des autres, mais pour nous sentir bien d’avoir dit ou fait ce qui était approprié à la situation même si ce n’est pas parfait.
Père Jean-Charles Barboure

JPEG - 61 ko
Père Jean-Charles Barboure

Copyright 2017 - Paroisse Saint-Pierre de Montrouge (Paris)