Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Newsletter | Plan | Horaires | Contacts |

Denier
Paroisse Saint-Pierre de Montrouge
82 avenue du Général Leclerc
Paris 14e
Métro : Alésia
Adresse postale
9 passage Rimbaut
01 43 95 41 00
st.pierre.montrouge@free.fr
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Edito « « PRÉPAREZ LE CHEMIN DU SEIGNEUR, RENDEZ DROITS SES SENTIERS »

« PRÉPAREZ LE CHEMIN DU SEIGNEUR, RENDEZ DROITS SES SENTIERS »

Le temps de l’avent est un temps de préparation à la venue du Seigneur. C’est Lui qui descend du ciel, qui vient à notre rencontre pour nous ramener avec Lui auprès de son Père. Le chemin du ciel ne nous est pas directement accessible, les montagnes qui séparent notre nature créée de la nature divine sont trop hautes, les vallées trop larges pour que nous puissions les franchir seuls. Mais dans le même temps, le chemin de la terre est lui difficilement praticable pour Dieu qui se heurte aux montagnes et aux collines de notre péché, qui se retrouve ralenti sur les chemins tortueux qui mènent à notre cœur par la faiblesse de notre volonté et parfois, avouons-le, par le manque d’empressement que nous avons à l’accueillir avec tout ce que cela comporte de bouleversement dans une vie ! Car en ce Noël 2018, la crèche dans laquelle l’enfant Dieu cherchera refuge, c’est le cœur de chacun d’entre nous. Il frappera à notre porte, soyez en sûr ! Mais il ne la forcera pas. Comme chaque année nous serons renvoyés à notre effroyable liberté. L’année écoulée est là pour nous rappeler combien il est difficile d’entrouvrir la porte, combien chaque jour il faut redire son oui à l’enfant accueilli pour ne pas risquer de le jeter dehors dans nos ténèbres.
Travail titanesque, travail de toute une vie que d’ouvrir au Christ notre cœur tout entier, et en même temps travail si simple alors que Dieu a fait lui-même la totalité du chemin, que sa venue, preuve de son amour et de sa miséricorde nous donne de faire nous-mêmes la part qui nous incombe. Car si Jésus est venu il y a 2000 ans, c’est pour nous sauver une fois pour toute, c’est-à-dire pour nous rendre capable d’aimer à la mesure où nous serons capables de l’accueillir dans nos vies aujourd’hui. Car c’est tous les jours que le Christ vient, c’est tous les jours qu’il nous offre son pardon sans condition dans ce beau sacrement de la réconciliation, c’est tous les jours qu’il se livre entre nos mains, dans ce pain de vie qui nous donne la force de vivre de ce pardon en approfondissant notre conversion jusqu’au jour où nous ressusciterons pour la vie éternelle. A nous d’accueillir le don qu’il s’apprête à nous faire sans préjuger de ce qu’il sera. La vérification en sera « la vive affection [que nous nous porterons] dans la tendresse du Christ Jésus » et la prière que nous élèverons vers lui les uns pour les autres.

Sébastien VIOLLE +

Copyright 2017 - Paroisse Saint-Pierre de Montrouge (Paris)